Sélectionner une page

JavaScript, API et Markup

La jamstack, une alternative à WordPress

JAM est mis pour JavaScript, API et Markup
  • JavaScript : les fonctionnalités dynamiques sont gérées par JavaScript. Vous êtes libres d’utiliser la bibliothèque ou le framework que vous voulez.
  • API : les opérations côté serveur sont abstraites sous forme d’API réutilisables, accessibles en HTTPS à l’aide de JavaScript. Ces opérations peuvent être déléguées à des services tiers ou bien à vos propres fonctions.
  • Markup : les sites web sont servis sous forme de fichiers HTML statiques. Ces fichiers peuvent être générés à partir de fichiers source, comme du Markdown, à l’aide d’un générateur de site statique.
Les principaux bénéfices apportés par la JAMstack
  • Une performance accrue : servir du code généré et des assets à partir d’un CDN
  • Une meilleure sécurité : plus besoin de se soucier des vulnérabilités du serveur ou de la base de données
  • Un coût bien moindre : l’hébergement de fichiers statiques est moins cher, voire gratuit
  • Une meilleure expérience de développement : les développeurs front end peuvent se focaliser sur la partie client, sans être dépendants d’une architecture monolithique. Cela se traduit en général par un développement plus rapide et plus ciblé.
  • Redimensionnement à la volée : si votre site devient viral ou est soumis à un pic d’activité, le CDN compensera sans problèmes.
Sites web SEO-friendly

Il y a une chose que Google et vos clients ont en commun : ils aiment tous les 2 les sites rapides.

Vercel, une plateforme phare de ce nouvel éco-système qu’on nomme la JAMStack

Le principe : à chaque fois que des modifications sont poussées dans le gestionnaire de sources (git) sur la branche principale, Vercel intercepte cet événement et reconstruit une nouvelle version du site qui est déployée automatiquement sans interruption de service !
Toutes les précédentes versions sont néanmoins historisées et si jamais notre code a amené des régressions (ça peut arriver), il est possible dans l’interface de Vercel de choisir une version précédente à remettre en production à la place de la version fautive.

Et si l’on pousse une modification complètement erronée (ça peut arriver aussi) le build échoue et le site live reste donc intact !

C’est donc vraiment la pierre angulaire pour être sûr de vos déploiements, et aussi pour avoir un temps de réponse constant car Vercel déploie votre application dans son propre CDN.

En savoir +

CMS, les sites Jamstack peuvent aussi être gérés via un système de gestion de contenu

Exemple de CMS : Forestry.io

C’est un CMS que j’aime beaucoup car il est simple, et il a une interface avec Cloudinary pour uploader les images et vidéos.
Son point fort, c’est qu’il ne s’appuie pas sur une base de données pour stocker le contenu texte mais sur notre repository git. Et ça c’est génial ! Ça veut dire que tout le contenu texte est historisé dans git au même titre que le code source et c’est aussi très efficace pour avoir des build rapides (pas d’appels API à une base de donnée).